La Cosmovision signifie le point de vue personnel que nous avons du cosmos, à savoir que le cosmos ici est désigné comme notre environnement et notre entourage. En même temps nous sommes organisés en groupes culturels, avec diverses pensées intellectuelles, religieuses ou philosophiques. Chacun de ces groupes ont des multiples façons de voir ce qui les entourent ainsi que diverses façons de les nommer.

Définir notre propre cosmovision, nous amène à mieux nous comprendre et établir la possibilité de nous rendre compte que notre vision n'est pas la seule et l'unique. Toutes les vérités sont des points de vues et toutes sont valables pour celui qui les observe.

Pour illustrer l'écrit, voici un exemple :

Si nous sommes malades nous allons à l'hôpital, on prends des médicaments et c'est de cette façon qu'on se guérit. Dans la cosmovision andine c'est un guérisseur qui soigne la maladie avec des constructions métaphysiques (Rituels), car la maladie n'est pas uniquement biologique.

Il utilisera la numerologie, l'analogie, les symboles, la matière ou l'usage du son et de la parole.

Pour cette cosmovision les symboles peuvent être utilisées comme les mantras ou les oraisons, qui sont équivalents à un assemblage de mots qui forment un sens. Toutes les prières sont des symboles, des idées conçues ou l'expression d'un ensamble d'idées. C'est la façon ancestrale de se guérir et de conserver la santé.

A partir de cet exemple, nous avons maintenant l'opportunité d'aquérir ces points de vues : la guérison par les voies médicales ou par les rituels. Mais surtout cela nous donne le choix de nous soigner autrement, au travers de notre propre point de vue.

Comprendre ce concept nous offre l'opportunité d'enrichir notre vision car nous devenons plus réceptifs aux autres au lieu de défendre notre propre vérité ou notre façon de voir les choses.

 

v_rit_